Après un parcours de plus de vingt cinq ans passé dans le monde de la finance, j’ai ressenti le besoin de m’accomplir différemment, à la recherche d’un métier artisanal et créatif.

Et c’est dans la création de photophores et de bougies que je me suis trouvé une passion. Je suis devenu un artisan cirier.

Après une formation suivie sur les différentes techniques de fabrication dans l’univers de la bougie, j’ai préféré me consacrer à des modèles sortant un peu plus de l’ordinaire comme les bougies déstructurées ou les photophores en cire avec insertions végétales, ajourés…

Chaque réalisation demande peut être plus de temps en amont pour les imaginer, se projeter, mais le résultat au final, je crois, est plus valorisant.

Concernant les photophores à la transparence végétale, je commence toujours par la découverte, lors de balades dans mon jardin, de ce que peut m’offrir la nature avec ses majestueuses graminées, ses feuilles, ses innombrables fleurs…

Après leur cueillette et un certain temps passé à sécher (à chaque fois, je retombe dans l’enfance avec la confection de cet herbier géant), j’essaie d’imaginer chaque tableau vivant et naturel à reconstituer.

Par exemple, la technique du photophore rond n’est pas du tout la même que celle du carré et doit s’envisager différemment également dans sa conception.

Le choix de la couleur est aussi un moment important car il doit rester harmonieux avec les différentes inclusions végétales.

Concernant la transparence, il faut s’en tenir à de la paraffine pure pour faire ressortir au mieux toute cette nature revisitée. La cire solide est alors chauffée à haute température dans une sorte de marmite “bain marie”.

Avant le coulage, une dernière sélection s’opère, celle du parfum, comme celui du bois de santal, de l’ambre, du mariage cire/miel… et de son bon dosage. J’ai préféré des senteurs conçues par des professionnels, en l’occurence implantés à Grasse, ville qui excelle dans le domaine du raffinement olfactif.

Au fond, ce métier est un métier d’alchimiste et de précision. Il peut répondre à une demande spécifique au départ du client donc le sur-mesure est possible aussi.

Finalement, ce qui m’a séduit c’est aussi que pour chaque création, on obtient un objet unique et authentique. C’est un processus qui prend du temps mais qui reste très gratifiant quand le client repart satisfait et émerveillé.